Sport National

Football féminin :Nike, Adidas et les plus grands clubs veulent Corventina

Le Nouvelliste. Tout le monde veut s’attacher les services de Melchie Daëlle Dumornay, couronnée récemment  » meilleure jeune joueuse » du championnat féminin de la Concacaf. A l’instant du Paris Saint-Germain et Lyon (France), Manchester United et Chelsea (Angleterre), des équipes américaines évoluant dans la NWSL dont le Kansas City Current, veulent eux aussi signer la pépite du football féminin haïtien. Selon nos informations, les équipementiers Nike et Adidas entrent dans la danse pour habiller la superstar haïtienne.
Sur et en dehors du terrain, la native de Mirebalais attire les convoitises. Melchie Daëlle Dumornay (18 ans) qui a presque tout gagné dans la zone Concacaf, entre autres, ballon d’or avec les U17 et soulier d’or avec les U20, disputant au passage une phase finale de Coupe du Monde juvénile en 2020 en France avant de signer professionnelle avec le Stade de Reims, club de la D1 Arkema, est dans les petits papiers des plus grands clubs européens. De ce fait, on parle de Corventina dans la presse sportive du monde entier.

Nos confrères du journal Le Parisien ont récemment révélé l’intérêt du club de la capitale française qui serait intéressé à avoir les services de Corventina au même titre que Manchester United et Chelsea. Entre-temps, l’Olympique Lyonnais, champion de France et d’Europe, songerait aussi à Melchie Daëlle Dumornay qui d’ailleurs, après le mondial U20 en France, avait effectué un essai concluant, mais la Grenadière n’avait pas pu s’engager parce qu’elle n’avait pas encore atteint sa majorité.

D’autre part, des clubs, issus du pays où le football féminin est roi, entrent en lice pour avoir Coventina. En effet, le Tribal Football, un média britannique, a révélé l’intérêt d’un entraîneur de football universitaire américain qui a voulu convaincre Melchie Daëlle Dumornay de rejoindre un club de la National Women Soccer League. C’est le tour à présent de Soccer Insider via Twitter qui a révélé que l’équipe de Kansas City Current, franchise de la NWSL, souhaiterait engager Corventina.

Parallèlement, les deux plus grands équipementiers dans le monde du sport mondial, à savoir Nike et Adidas, pensent eux aussi à la perle du football féminin haïtien qui fait jusque-là les beaux jours du Stade de Reims dans la D1 Arkema en France. A en croire notre source, l’entourage de Corventina étudie minutieusement le dossier de chaque équipementier avant de prendre la meilleure décision pour la jeune Grenadière.

Si le Stade de Reims souhaitait retenir Melchie Daëlle Dumornay pour une saison supplémentaire, le constat est que la meilleure jeune joueuse du monde des moins de 20 ans, qui retient l’attention des responsables de Nike et Adidas, est sollicitée par de grands cadors européens et américains ayant plus de moyens financiers que les Rémois et un objectif sportif largement supérieur à l’équipe classée 6e de la D1 Arkema en France. Il serait étonnant de voir Corventina continuer avec les Rouge et Blanc. Où va-t-elle signer en club et quelle marque arborera-t-elle ?

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.