A LA UNE

Rareté de carburant: des syndicats de chauffeurs dans le Sud appellent à la grève

Des syndicats de chauffeurs de transport en commun dans le Sud annoncent trois journées de grève, les 1er, 2 et 3 août prochains en vue de protester contre la rareté de carburant dans le département. En conférence de presse le jeudi 28 juillet 2022, ils déplorent la montée vertigineuse des prix de la gazoline et du diesel. Au marché noir, le gallon de la gazoline se vend à 1000 gourdes et le diesel à 750 gourdes. Selon ces chauffeurs de tap-tap, les propriétaires des stations d’essence préfèrent vendre les produits pétroliers au cours de la nuit à des petits commerçants qui, à leur tour, alimentent le marché noir. « Nous, les syndicats de chauffeurs de Marsan, Valère, Chantal, de Saint-Jean du Sud et de Ducis, nous mettrons ensemble pour bloquer les rues les 1 er, 2 et 3 août prochains pour protester contre les prix du carburant et la vie chère », a déclaré Cevenès Jean, président du syndicat de chauffeurs de Chantal et de Marsan. Il encourage la population à manifester dans les rues pour les aider à bloquer tous les axes menant à la côte Sud du pays ainsi que les zones avoisinantes. Cadet Rigaud, chauffeur de camionnette, a fait savoir qu’à cause du laxisme de l’Etat, ils sont en grande difficulté avec les passagers qui ne veulent pas payer le transport au prix ajusté. Les chauffeurs à bout de souffle menacent de cesser de travailler jusqu’à ce que les autorités entendent leurs voix.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.